Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Coup Pour Coup 31

Georges Abdallah appelle à la mobilisation pour la libération d'Ahmad Saadat

Nous reproduisons ci-dessous la déclaration de Georges Abdallah faite à l'occasion de la Semaine d'Action pour la libération d'Ahmad Saadat (disponible en arabe et en anglais sur Samidoun).

 

Amis, frères et sœurs, Camarades,

 

Nous célébrons le dix-septième anniversaire de l’arrestation de notre dirigeant, le prisonnier Ahmad Saadat, dans des conditions politiques extrêmement complexes et dangereuses; les plus importantes sont les répercussions de la crise structurelle qui affecte les fondements de l'ordre mondial et font du monde arabe un théâtre des contradictions entre les différents pays impérialistes et leurs atouts dans la région. C’est dans ce contexte que nous assistons à la propagation de l’initiative américaine connue aujourd'hui sous le nom de «deal du siècle» et à la volonté de liquider la cause palestinienne dans toutes ses dimensions.

 

Ce «deal du siècle» n’est pas venu de nulle part et n’a pas établi ses paramètres et construit ses fondations du jour au lendemain. C’est plutôt le résultat d’un processus de trois décennies qui a débuté au début des années 90. Tout au long de cette période, le «chaos créatif» s'est poursuivi, comme aujourd'hui dans le monde arabe et en particulier en Palestine occupée. Cela est accentué par l’insistance d’un dirigeant corrompu pour qu’il poursuive l’illusion de solutions pacifiques. Ces illusions persistent depuis un certain temps, alors que ces dirigeants confondent leurs intérêts directs avec les droits historiques de notre peuple. Ce sont surtout ces derniers qui ont été sacrifiés sur l'autel des avantages immédiats pour ce petit secteur.

 

Tout au long de ce processus de négociation, ils ont toujours scandé des slogans qui ne font que confirmer la voie de la reddition: «des négociations pour réaliser les aspirations de notre peuple», «l'État est à la portée de la main» et «l'État est immuable».

 

Où pouvons-nous maintenant trouver les «réalisations» de cette voie de négociation?! Qu'est-ce que Oslo et ses accords et résultats inquiétants ont produit pour nos masses? En bref, nous pouvons dire que la «coordination de la sécurité» est le résultat de cette voie… L’arrestation de notre camarade et dirigeant, le prisonnier Ahmad Saadat par l’Autorité Palestinienne, a été l’un des premiers succès de la «coordination de la sécurité» entre ce secteur contrôlant le processus décisionnel palestinien et les autorités de l'entité sioniste. Aujourd’hui, l’importance de la coordination en matière de sécurité, non seulement pour l’entité sioniste, mais également pour certains dirigeants de l’Autorité Palestinienne et de ses services de sécurité, n’est plus inconnue ni cachée. C’est pourquoi ce dernier estime qu’il fait tout ce qui est en son pouvoir pour confirmer et propager davantage cette approche perfide. Malgré toutes les déclarations publiques qui ont été faites, la coordination de la sécurité entre les organes de l’Autorité et les forces d’occupation n’a jamais cessé.

 

En dernière analyse, l’objectif fondamental de la «coordination de la sécurité» est devenu, outre son rôle actif dans la suppression de toutes les formes de résistance et de la lutte armée en particulier, la diffusion d’une culture de la coordination. Il élimine l'interdiction de traiter avec l'ennemi et le transforme d'une manière ou d'une autre en une relation entre deux voisins plutôt qu'en une relation entre occupé et occupant. C’est dans ce contexte que l’Autorité Palestinienne n’a pas dénoncé les processus de normalisation des autorités arabes. Dans cette optique, la position de cette "Autorité nationale" concède aux pressions américaines et israéliennes sur le soutien des prisonniers et des familles de martyrs, ainsi que dans les actions menées contre Gaza et les masses héroïques de Gaza.

 

Dans ce contexte, nous assistons également à l'escalade actuelle des mesures répressives dans les prisons sionistes et, parallèlement, à l'attaque des institutions chargées de la défense des prisonniers de la révolution palestinienne… Tous ces facteurs et bien d'autres doivent pousser tous ceux qui croient en la cause pour réaffirmer l'importance du rôle de ces hommes, femmes et enfants, debout sur des braises dans les châteaux de la dignité, nos prisonniers héroïques et inébranlables. Il souligne également la nécessité de placer la question de leur libération, et pas seulement la solidarité politique avec eux - malgré son importance - au premier rang de nos priorités.

 

Que la position de la majorité de la bourgeoisie arabe tombe dans le camp de l'ennemi sioniste, en toute honnêteté et sans ambiguïté, rend cette tâche - la tâche de libérer les prisonniers de la révolution palestinienne – une tâche vers "la construction d'un front de résistance arabe complet".

 

Salut à la direction de la révolution palestinienne, à nos prisonniers héroïques et fidèles, et au camarade à leur tête, le dirigeant Ahmad Saadad, secrétaire général du Front Populaire de Libération de la Palestine !

 

Oui, construisons un front de résistance arabe complet pour faire face à la normalisation sous toutes ses formes!

 

Gloire et éternité à nos martyrs !

 

Victoire pour les masses et les peuples en lutte !

 

Honte aux traîtres et à ceux qui se rendent !

 

A bas l'impérialisme et ses chiens de garde sionistes et les réactionnaires arabes !

 

Avec toutes mes salutations à vous tous, votre ami Georges Abdallah

 

Traduction : Coup Pour Coup 31

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :